Festival de la BD de Chambéry, édition 2014

Au moins une fois l’an, je pars en balade dans un de ces nombreux salons ou festivals qui sentent bon l’encre et les livres ! Cette année, mon choix s’est porté sur le Festival de la Bande Dessinée de Chambéry ! Du soleil, des copains, des auteurs… et le tour est joué ! Un week-end au top avec de jolies découvertes 🙂

Loin d’être une connaisseuse en matière de BD, ceux qui suivent le blog savent que j’ai souvent testé, sans jamais vraiment accrocher… Sortie de Pénélope Bagieu, mon univers bédéiste se trouve vite limité…! J’ai bien essayé de creuser la question avec la trilogie A l’origine des contes (qui a d’ailleurs fait l’objet d’un partenariat avec Eglantine du blog Le temps presse) mais La Barbe Bleue et Blanche Neige ne m’ont pas tout à fait convaincue. Cela me rappelle d’ailleurs que j’ai laissé Pinocchio (le tome 3 de la trilogie) en attente dans ma bibliothèque…!

Mais voilà, j’aime l’objet ! Le papier glacé, les illustrations, le coup de crayon et les couleurs me fascinent presque ! Errer dans les allées du Festival, ouvrir les BD, observer les artistes en pleines séances d’illustrations fut donc un réel plaisir ! Et parce que je suis têtue, j’ai retenté l’expérience avec une série de 6 BD de Loisel et Tripp, 2 auteurs canadiens qui se sont associés pour nous proposer « une comédie truculente dans la campagne québécoise des années 20 » (dixit l’éditeur). Marie est donc le 1er Tome de cette série et vient de rejoindre les rayons de ma bibliothèque !

Le petit plus shopping : un autoportrait de Philippe Druillet, bédéiste super connu dans le milieu des bulles ! Depuis mon voyage de cet été en Pologne et notre terrifiant passage par le camp d’Auschwitz, une question me taraude : comment vivent les descendants de collabos et autres criminels de guerre ? Comment ces enfants d’assassins se construisent-ils ? Comment gèrent-ils leur histoire familiale ? Au milieu des BD du Festival de Chambéry, Delirium m’attendait. Je n’ai pu résister…!

Bonne semaine à tous amis bouquineurs !

CAM00224

CAM00227

CAM00230

CAM00248CAM00246

 

CAM00247

CAM00249

Publicités

Blanche Neige, à l’origine des contes #2

blanche neigeEt si Blanche Neige avait vraiment existé… A votre avis, quelle aurait été sa véritable histoire ? C’est ce qu’ont imaginé pour nous Philippe Bonifay, à la plume, et Fabrice Meddour, au pinceau. Pas de magie cette fois-ci, ni d’oiseaux qui chantent ou de prince charmant ! Une horrible marâtre toutefois, un peu d’hémoglobine et de luxure, quelques nains – mais pas tout à fait 7 ! – et bien sûr, Ottilie, une jolie jeune fille au teint pâle, aux lèvres vermillon et aux cheveux d’ébène… Après La Barbe Bleue, je poursuis mon voyage jusqu’à l’origine des contes

Lire la suite

La Barbe Bleue, à l’origine des contes #1

barbe bleueTrois contes remasterisés – Barbe Bleue, Blanche-Neige, Pinocchio – à la veille de Noël… pour une inconditionnelle des contes populaires, la question fut vite résolue ! Direction ma librairie préférée et hop, trois exemplaires dans le sac ! Les frères Grimm, Charles Perrault et Andersen ont bercé mon enfance ; Walt Disney a magnifié nombre de leurs œuvres ! Bref, à 30 ans, je reste fascinée par l’univers du conte, à la frontière du merveilleux, de l’onirique et du réel. Des trois contes réécris par Bonifay, j’ai donc commencé par la Barbe Bleue, l’histoire effroyable d’un homme épouvantable qui assassine ses épouses. Et si, à l’origine, Barbe Bleue n’était pas cet homme sanguinaire…? Et si nous redécouvrions l’histoire ensemble…! Lire la suite

Katarina Mazetti : pourquoi changer une recette qui marche ?

larmesdetarzan Tous les ingrédients de Katarina Mazzetti sont  là : deux êtres aux antipodes l’un de l’autre, qui n’étaient a priori pas fait pour se rencontrer – et encore moins pour s’aimer – ; des personnages au caractère bien trempé, qui s’adoucissent néanmoins au contact de l’autre ; des scènes improbables, drôles et touchantes… En bref, Katarina Mazetti nous a concocté une comédie romantique fraîche et légère, dans la droite ligne de son best-seller, « Le mec de la tombe d’à côté ».

Lire la suite

Un avion sans elle : quand Bussi fait entrer l’accusé !

9782266233897FSCela faisait longtemps que je n’avais pas goûté la saveur de nouveaux romans policiers et l’on peut dire que je suis en train de rattraper ce retard. Grimes, Läckberg, Zafon – avec son mélange de styles bien à lui -, et maintenant Bussi. 4 auteurs, 4 manières bien différentes d’aborder le polar. Mon petit coup de cœur de l’année en matière de roman à suspense va incontestablement à Camilla Läckberg. Toutefois, Bussi m’a lui aussi surprise, agréablement, et je pense que son style particulier « d’enquêteur de terrain » ravira sans doute les puristes de l’énigme policière.

Lire la suite

Mon hibou et moi, on se demande ce que vous lisez !

hibou DIY

 

Une affiche réalisée avec mes doigts de fée ^^ et mon p’tit coeur de bouquineuse… Merci à Barbara F. Illustrations pour ses conseils avisés en matière de logiciel d’illustrations et retouches photos ; à My Owl Barn, site anglophone qui met en free printables des calendriers d’artistes avec plein de hiboux très chouettes (hu hu !) ; à Avec ses 10 p’tits doigts pour les illustrations fleuries et à Make my Lemonade pour ses étiquettes.

Alors amis bouquineurs, que lisez-vous, là, tout de suite ?? Dites-nous tout !!! 🙂

Barbe Bleue, Perrault revisité façon Nothomb

barbe bleue nothombS’il y a un conte de Perrault qui pouvait inspirer Amélie Nothomb, c’est bien celui de cet homme abjecte mais complexe qui aimait jusqu’à la mort. En revisitant l’histoire de Barbe Bleue, Amélie Nothomb y ajoute de la couleur, de la poésie et Saturnine, une héroïne pétillante et sympathique. Si ce 21ème roman n’est pas mon Nothomb number 1, il rassemble néanmoins tous les ingrédients qui font de ses oeuvres ce qu’elles sont : des personnages intelligents et énigmatiques qui nouent une relation singulière, peut-être même dangereuse… du bon Nothomb ! Lire la suite