Le magasin des suicides, pour les curieux !

le magasin des suicidesL’on dit que les Français ont une fâcheuse tendance à la déprime. C’est vrai ! J’ajouterais qu’ils sont néanmoins tout à fait réceptifs à l’autodérision. Jean Teulé nous le prouve avec cet ouvrage à l’humour noir bourré d’images drôles et saugrenues. Un petit coup d’abattement ? Vous pourrez compter sur le dévouement sans faille et l’ingéniosité experte des Tuvache pour vous aider à en finir ! Avec eux, toute mélancolie a sa solution. Un regain d’énergie ? Ne craignez rien, cet égarement ne durera pas ! Les Tuvache, cousins éloignés de la famille Addams ? Peut-être bien…!

« Vous avez raté votre vie ?

Avec nous, vous réussirez votre mort ! »

Avec son slogan accrocheur, la famille Tuvache fait tourner sa boutique depuis dix générations et attire les clients les plus inconsolables. Dix générations de dépression collective, d’humeur sombre et d’astuces élaborées pour en finir avec l’existence. Une réussite grinçante qui force l’admiration : râleurs invétérés, Mr et Mme Tuvache mènent d’une main de fer leur commerce avec l’aide – discutable – de leurs deux rejetons, l’une moche et désespérée, l’autre anorexique et prostré dans sa chambre. 

Ce joyeux malheur aurait pu se prolonger encore mais c’était sans compter sur l’arrivée impromptue d’un adversaire impitoyable : la joie de vivre… Alors à votre avis, qui des mélancoliques ou des bienheureux aura le dernier mot ? Vous risqueriez d’être surpris…!

Une farce rigolote et gentillette, bien qu’un tantinet impertinente parfois. Des situations parfois un peu trop caricaturales pour être vraiment drôles… Si Jean Teulé n’a pas déclenché chez moi de franches rigolades, il m’a néanmoins fait sourire. J’imagine par contre le plaisir qu’il a dû prendre à imaginer ces scènes cocasses et décalées et à jouer avec nos préjugés sur le bonheur. Un exercice de style qui vient compenser une plume simple et désuète qui aurait pu me laisser sur ma faim.

En conclusion, une curiosité sympa et originale mais de là à en faire un « classique » de la littérature française, j’en doute…

Publicités

Merci pour vos commentaires amis bouquineurs !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s