On revoit ses classiques avec Gatsby le Magnifique !

GatsbyDéniché au Salon du Livre de Genève, Gatsby le Magnifique attendait sagement son tour dans la bibliothèque lorsque j’ai vu que l’adaptation ciné de Baz Lhurmann avait été choisie pour inaugurer le Festival de Cannes 2013. Ni une ni deux, j’ai posé mon livre en cours pour me plonger dans l’œuvre de Fitzgerald avec la ferme intention de finir le livre à temps pour ensuite aller voir le film au cinéma.

230 pages qui raviront les âmes romantiques. Moi qui ne raffole pas des histoires d’amour dégoulinantes, c’est avec  plaisir que je me suis laissée porter par la plume de Fitzgerald à travers les passions tourmentées de Mister Gatsby.

Dans les années 1920, au cœur de cette banlieue huppée de New York, les rumeurs les plus folles courent au sujet de ce jeune homme fortuné qui nage dans le luxe et la démesure. Alors que chaque soir, anonymes et célébrités se rencontrent et s’ennivrent dans la somptueuse demeure de Jay Gatsby, une seule idée tourmente cet hôte généreux : reconquérir son amour perdu.

Une romance dévorante vue à travers l’œil extérieur – donc objectif – de Nick, le narrateur. Un récit enchâssé particulièrement intéressant qui permet de parler d’amour en évitant l’étalage de sentiments lourds et gluants. Tantôt moqueur, tantôt compatissant, tantôt admiratif, Nick accompagne Gatsby l’Ecorché vif à travers ses tourments. Il finit, presque malgré lui, par devenir l’ami de cet homme complexe et mystérieux.

Un roman à l’eau de rose, certes, mais loin des clichés, une écriture désuète mais très poétique, une intrigue surprenante… A vous maintenant de revêtir votre plus jolie robe, de sortir vos paillettes et de pousser les portes de l’univers de Gatsby le Magnifique.

 

Les éditions « Livre de poche » jouent les prolongations en nous offrant, à la fin du livre, un échange épistolaire entre Fitzgerald et son éditeur – devenu ami – au sujet de la parution du livre. De quoi donner encore un peu plus de singularité à ce roman déjà superbe.

Publicités

2 réflexions sur “On revoit ses classiques avec Gatsby le Magnifique !

  1. Pingback: Madame Hemingway, la muse de l’artiste | Mes Instants Lecture

  2. Pingback: Livres : les couvertures font leur défilé ! | Au Café des Pipelettes

Merci pour vos commentaires amis bouquineurs !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s