Impardonnables. Djian moins percutant…

Impardonnables_2

Les amateurs de Djian reconnaîtront dans Impardonnables le style direct et implacable de l’auteur. Loin des arabesques stylistiques de Khadra(ma lecture précédente), Djian nous emmène là où il le souhaite, sans fioritures. Les personnages n’en sont pas moins complexes et l’intrigue surprenante.

Francis, écrivain à succès, a vécu un évènement terrible : victimes d’un grave accident, sa femme et sa fille disparaissent sous ses yeux, le laissant ainsi seul et dévasté avec sa deuxième fille, Alice. Père et fille ont alors cherché leur salut en suivant des chemins différents : alors qu’Alice s’est perdue dans l’alcool et la drogue, Francis s’est quant à lui oublié dans un mariage de substitution qui , à l’aube de ses soixante ans, ne lui apporte plus guère de réconfort et de joie. Il est toutefois parvenu à trouver un certain équilibre jusqu’au jour où Alice disparaît à son tour. A-t-elle fugué ? A-t-elle été enlevée ? Est-elle seulement encore en vie ? Rongé par l’inquiétude, Francis refuse de croire qu’autant de malheurs puissent s’abattre sur un seul homme, au cours d’une seule vie. Après plusieurs mois d’angoisse, la vérité qu’il découvre lui est insupportable et tout simplement impardonnable.

L’intrigue principale du roman se décline en plusieurs intrigues a priori secondaires. La surprise n’est pas forcément là où on l’attend et c’est ce qui m’a plu dans ce livre.

Comme tous les livres de Djian, celui-ci se lit facilement. L’auteur évite les détours et l’intrigue se délie avec fluidité. Toutefois, ce roman n’est pas, pour ma part, le meilleur de Djian. En effet, je lui ai préféré Frictions et Oh…, le dernier sorti (rentrée 2012).

Avec Impardonnables, je m’attendais à quelque chose de plus choc ! Les ingrédients du livre permettaient selon moi un effet plus cuisant, une douleur plus aigue. Et Dieu sait que Djian est capable de nous déranger, de nous pincer, de nous perforer !

En bref, un roman sympa qui m’a pourtant un peu laissée sur ma faim…

Publicités

Merci pour vos commentaires amis bouquineurs !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s