La couleur des sentiments, on adore !

la-couleur-des-sentiments-193x300

Un livre sans fausses notes selon moi ! Direction l’étagère d’honneur de ma bibliothèque, celui-ci aussi ! Un Instant Lecture doux, drôle et émouvant. Voyage dans l’Amérique puritaine et ségrégationniste des années 1960, où les lois Jim Crow font autorité :

« Il est illégal pour une personne de race blanche d’épouser une personne de race noire (…). Aucun coiffeur de race noire ne peut coiffer des filles ou des femmes de race blanche (…). Les livres ne doivent pas être échangés entre écoles blanches et écoles noires mais continuer à servir à la race qui les a utilisés en premier (…)« .

Il y a 50 ans à peine, les Noirs tremblaient encore devant les Blancs. L’humiliation et la persécution faisaient le quotidien d’une grande majorité d’entre eux, le lynchage et les injustices étaient monnaie courante. Malgré les risques et la peur qui les tenaille, Miss Skeeter, jeune bourgeoise blanche sortie de l’école et Aibeleen, domestique noire, font ensemble le projet fou de raconter, à travers un livre, LE livre, le quotidien des bonnes Noires qui officient dans les familles Blanches. Témoignages d’amour et de respect, mais aussi souvenirs d’humiliations, de malheurs singuliers et de secrets inavouables viennent noircir les pages de ce livre. Miss Skeeter se fait alors la plume de celles qui osent raconter.

Nous suivons pas à pas l’histoire de ces femmes, toutes plus courageuses, drôles et malicieuses les unes que les autres. Kathryn Stockett parvient ici à aborder un sujet grave de notre histoire – la ségrégation raciale – avec une légèreté et une agilité déconcertante et c’est selon moi ce qui fait la force et la beauté de ce roman. Loin de chercher à nous culpabiliser des fautes commises dans l’Histoire, l’auteur nous ouvre néanmoins les yeux sur une réalité qui était vraie il y a encore peu de temps.

Si je devais décrire ce livre en un seul mot, je parlerais d’Amour, avec un grand A. L’Amour maternel de ces domestiques noires envers les enfants blancs qu’elles élèvent. Ces mêmes enfants qui, en grandissant et en devenant adultes, semblent souvent oublier qu’ils se sont construits grâce à la bonté de ces femmes qui les ont parfois aimés et choyés davantage que leurs propres parents. L’Amour fraternel entre ces domestiques qui n’ont que l’amitié pour se protéger et supporter leur condition de femmes noires dans un monde de blancs, et de femmes tout court dans un monde d’hommes. Et oui, n’oublions pas que dans les années 1960, la condition des femmes est loin d’être à envier ! L’Amitié improbable qui naît entre cette jeune blanche et cette domestique noire. Une amitié qui rend l’impossible possible et qui permet tous les rêves, mêmes les plus fous.

Un roman qui se dévore en un rien de temps. Chaque soir, à l’heure d’éteindre la lumière, j’avais encore faim de ce roman et attendais avec impatience le moment de les retrouver, Miss Skeeter, Miss Hilly, Aibeleen, Minny et les autres !

De l’humour, de l’amour, de la révolte, des regrets, des sentiments en veux-tu en voilà, toujours légers et jamais gluants, distillés de-ci de-là au fil des pages !

Un roman qui a retenu l’attention d’un génie du 7ème art ! Steven Spielberg, si grand soit il, n’a bien sûr pas réussi à éveiller chez moi les mêmes émotions ressenties la lecture du livre. Mais j’ai toutefois regardé le film avec enthousiasme, juste pour le plaisir de retrouver la ville de Jackson, ses rues colorées, ses maisons bourgeoises et surtout, ses habitantes emblématiques ! 

Publicités

Une réflexion sur “La couleur des sentiments, on adore !

  1. Pingback: 5 bouquins "coups de coeur" ! | Au Café des Pipelettes

Merci pour vos commentaires amis bouquineurs !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s